11 sept. 2016

Entre vols et larmes



Bonjour tout le monde !


Aujourd'hui je reviens vers vous pour parler un peu lecture, avec un roman qui m'a bien sauvée lors des temps d'attentes à l'aéroport de Dublin.
Il s'agit de La Voleuse De Livres de Markus Zusak !


"La Mort, elle en a vu, des histoires insolites, tout au long de sa prenante carrière. En ces temps de guerre, où Hitler lui donne bien trop de fil à retordre, elle n'a donc pas de temps à perdre et ne s'attarde jamais vraiment sur Terre, où le spectacle des ciels colorés l'attirent tellement d'habitude. Mais au milieu de toutes ses victimes, une personne va attirer son attention. Elle est chétive, intelligente, peut-être un peu trop quand on vit dans l'Allemagne nazie. Elle s'appelle Liesel, ou plutôt la voleuse de livres. Plusieurs fois, elle a croisé la mort dans sa si courte vie. Et à chaque fois, la mort s'est arrêtée."


C'est le seul résumé que je peux en faire sans tout vous révéler haha :) Je sens déjà que cet article va être assez compliqué à rédiger, on s'attaque à un gros morceau. 
Il y a tellement de choses que j'ai aimé, et pourtant on ne peut pas dire que j'ai "aimé" le livre... étrange, non ? Pourtant, il y a tellement de points positifs ! A commencer par le type de narration : le récit est effectué par la Mort en personne, qui nous offre ses points de vue et ses impressions sur l'histoire qu'elle raconte. Pour autant, rien de morbide, l'auteur nous offre une autre facette du décès, accueillante et douce, comme un véritable "repos" après la vie et une fin peut-être brutale. Je trouve le concept vraiment original, un peu de changement ça fait du bien dans ce genre de lecture facile avec un niveau de rédaction pas super élevé mais correct tout de même.
De plus le récit est régulièrement coupé par des petites notes du narrateur à l'attention du lecteur : elles sont souvent essentielles ou rapportent différentes détails à l'histoire tout en s'échappant du récit principal, encore une autre idée qui change un peu. Cependant, je ne sais pas si j'ai finalement aimé ça. Disons que parfois, il était assez reposant de faire une très courte pose dans l'histoire mais d'autres où ce que disait la note aurait très bien pu être incorporer dans le texte avec une description et qu'il était un peu désagréable d'être stoppé dans un passage. 
J'ai bien accroché à l'histoire elle-même, les personnages sont attachants et le bouquin, très épais, se lit relativement vite. Avis aux coeurs sensibles, comme moi : c'est très, très triste. Même les passages heureux laissent présager le pire quelques pages plus loin et on a un peu l'impression que l'auteur s'acharne sur l'héroïne... A tel point que l'on se sent soulagé dès qu'il lui accorde un peu de répit ! Je n'ai rien contre les histoire un peu tristes mais je dois dire que là c'est quand même assez pesant. 
Un détail m'a déplu, le roman était assez ambitieux, peut-être trop. On sentait un peu la prétention de Markus Zusak à travers les pages... Qui se décrit lui-même comme l'un des romanciers d'aujourd'hui les plus novateurs, rien que ça ! Zusak, ton récit est bon, mais faut pas exagérer quand-même... Et pas faire sentir ta grosse tête à travers les pages, ou ça gâche un peu le plaisir :)
Je terminerais en vous disant que je sais qu'il y a une adaptation cinématographique, mais je ne l'ai pas encore vu, une prochaine fois peut-être ?


Et voilà, j'en ai fini avec un bon bouquin en somme, pas mal pour une lecture rapide et sans prise de tête, mais un peu trop triste quand-même... L'article était assez court finalement, mais avec la Voleuse De Livres, il est difficile de s'étaler sans gâcher toute l'histoire :)
Et vous, vous l'avez-lu ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Dites-moi en commentaires !


A bientôt, 

Lu




crédit photo : moi-même, @luquilit

Billets doux :