7 avr. 2016

L'habit ne fait pas le moine




Biiijour tout le monde ! 


Aujourd'hui je reviens pour vous parler d'un livre que je n'aurais pas ouvert spontanément, mais qui, au final, a été une jolie surprise :) 
Je vous remets dans le contexte : je m'étais fait opérée (rien de grave, rassurez-vous ) la veille, et anesthésie oblige, je n'étais pas complètement de mon assiette. Bon, pour être tout à fait honnête, j'étais même tout à fait stone, et je passais plus de la moitié de ma journée à dormir, mais chuuut !
Ma grand-mère passe au cours de la journée, afin de voir comment je me porte et si tout allait bien. Et comme une grand-mère n'arrive jamais seule, ( nouveau dicton) elle m'a offert un roman pour occuper mes longues journées de convalescence. Super contente, je me saisis de l'ouvrage et là je vois...Eric-Emmanuel Schmitt ( jusque-là tout va bien, même si ce n'est pas mon auteur préféré ) et en-dessous : "Ma vie avec Mozart". La déception s'empare de moi, mais évidemment je ne montre rien, elle pensait me faire plaisir. Pourquoi un tel désappointement, me direz-vous ? Ce n'est pas que je n'aime pas Mozart, loin de là, j'adore la musique classique. C'est surtout que le titre fait beaucoup "livre de vieux", selon moi. Allons, réfléchissez un instant : "Ma vie" = "je vais bientôt mourir, je fais le bilan" et "avec Mozart"= "Musique classique"="auditorat de vieux". En tout cas, c'est comme ça que je l'ai perçu. Je pensais déjà savoir ce que j'allais lire, l'éternel refrain du "c'était tellement mieux avant, la jeunesse fait n'importe quoi de nos jours, la France et la République partent vraiment en cacahuètes, on aurait bien besoin de De Gaulle à nouveau, de mon temps ça ne se serait jamais passé comme ça..." et patati et patata. Vous voyez à présent, non ? Je suis sûre qu'il y a quelqu'un comme ça dans votre famille ;)
Mais je me suis trompée, et on va découvrir ça ensemble !

Une des nombreuses annotations tout le long du texte !
Je ne peux pas vraiment faire de résumé de ce récit, puisque qu'il appartient au genre épistolaire, c'est à dire qu'il s'agit d'un recueil de lettres. L'auteur, qui est aussi le narrateur, nous explique au début que la musique de Mozart l'a aidée à des moments cruciaux de son existence. Que pour le remercier de lui envoyer cette musique, il lui répondait sous formes de lettres, et qu'ils entretenaient tous deux une correspondance depuis de nombreuses années. Le livre rassemble les lettres de l'un et de l'autre, puisque en plus des pages, il comporte un CD à écouter en même temps que la lecture. Pour vous repérer, il y a des annotations au fil des pages, avec le numéro de la piste jouée. Ce que j'ai aimé ? Le niveau d'écriture, tout d'abord. C'est vrai, on a affaire ici à un grand auteur contemporain tout de même ! Et ça se voit. Ou plutôt ça se lit, haha ! Ok, j'arrête avec mes blagues fumeuses.  Enfin, on a le droit en même temps à une sorte d'autobiographie de l'auteur, avec les épisodes les plus marquants de sa vie; c'est sympa, non ? 
Je vous conseille donc ce livre, que vous aimiez Mozart ou pas. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir en même temps un des plus grands compositeurs ayant jamais exister ? 

A bientôt, 

Lu




crédit photos : moi-même, @luquilit

Billets doux :

  1. "on aurait bien besoin de De Gaulle à nouveau, de mon temps ça ne se serait jamais passé comme ça.." C'est tout à fait ce qu'ils disent plus réaliste t'as pas 😂

    RépondreSupprimer
  2. "on aurait bien besoin de De Gaulle à nouveau, de mon temps ça ne se serait jamais passé comme ça.." C'est tout à fait ce qu'ils disent plus réaliste t'as pas 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, c'est inspiré de faits réels ;)

      Supprimer
    2. Normal, c'est inspiré de faits réels ;)

      Supprimer